Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride









Bulletin 90 du 6 juin 2014
 
La place de la mairie en phase de finition
Editorial

Economie et réalisme

Le Conseil municipal dans sa séance du 30 mai a décidé de surseoir aux travaux de réfection de l’ancien presbytère.

Le coût des travaux à engager va atteindre un niveau très important, suffisant en tout état de cause pour que, comptable des deniers publics et de la saine gestion du budget communal, l’on ne s’aventure pas dans ce projet sans avoir pris tous les avis et précautions nécessaires.

Il s’agit d’un patrimoine communal important.

Il importe donc de conduire au préalable une réflexion globale sur l’usage que l’on en veut faire, sur la valeur actuelle du bâtiment. Il faut s’entourer ensuite de toutes les compétences et précautions administratives et comptables nécessaires pour mener à bien la restauration de ce bâtiment.

Le temps pris à réfléchir en commun sera temps gagné !

Dans un tout autre ordre c’est une démarche similaire qui a conduit le conseil municipal à modifier les plages de fonctionnement d’éclairage public.

Dans un souci d’économie ( et de réalisme !) il a été convenu que pendant les beaux jours l’éclairage public sera éteint du 15 avril au 15 août et en période automnale et hivernale il sera fonctionnel à partir de 6 h du matin et cessera à partir de 22h.

AU terme d’une année nous ferons le point sur le bien fondé (ou non) de cette décision.

Dans les deux cas votre avis nous intéresse !



Le Maire. Michel Millet

ETAT CIVIL

Naissances
Nous accueillons avec plaisir la naissance de Antoine, Joseph, Bernard Girardot, né le 29 mai 2014 à Auxerre. (bourg
Félicitations aux heureux parents.

Décès
Nous déplorons le décès de :
- Monsieur Paul Millot décédé le 14 avril 2014 à Auxerre.
- Madame Renée Bachelin, décédée le 24 avril 2014 à Avallon
Nous présentons nos sincères condoléances aux familles

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 11 AVRIL 2014

Travaux de couverture ancien presbytère
Considérant que les devis sont insuffisamment renseignés le Conseil municipal décide de demander des informations complémentaires et reporte donc sa décision.

Travaux d’enduits bâtiment mairie
Parmi les trois entreprises soumissionnaires le Conseil municipal décide à l’unanimité de retenir la proposition de l’entreprise Rouchon, moins disante ( 16 024, 19 € HT) . Il mandate le Maire pour solliciter une subvention au titre des villages de l’Yonne.

Convention d’ouvrage délégué à la CCAVM
A l’unanimité le Conseil municipal confie par convention à la CCAM la maîtrise d’ouvrage des travaux de voirie et de signalisation relevant de la compéte,nce communale à savoir : - accompagnement technique afin de définir les besoins en matière de voirie et de signalisation.
- réalisation d’une estimation prévisionnelle des travaux à valider par la commune
- conclusion des marchés nécessaires à la réalisation de l’opération
- gestion administrative et financière des marchés.
- suivi des travaux et paiement, des dépenses afférentes
- réception des travaux av ec avis conforme de la commune
- facturation à la commune sur la base des travaux effectivement réalisés
Par ailleurs le conseil municipal valide le programme des travaux arrêtés précédemment et autorise le maire à prendre les décisions budgétaires modificatives nécessaires pour alimenter en conséquence la section d’investissement.

Adhésion aux compétences optionnelles avec la Fédération Départementale d’Electricité de l’Yonne
A l’unanimité le Conseil municipal accepte que le Syndicat exerce en lieu et place de la commune la compétence relative au développement, au renouvellement, à la modernisation des installations et réseaux d’éclairage public, à savoir la maîtrise d’ouvrage des renouvellements d’installation et des installations nouvelles.

Devis de défrichage d’un talus à Lautreville
Après en avoir délibéré le Conseil municipal décide d’une nouvelle rencontre sur le terrain afin dé définir avec précision les travaux à réaliser.

Entretien du bourg et des hameaux
A l’unanimité le Conseil municipal retient la proposition de l’entreprise Touraine s’élevant à 12 584,14 €. pour l’entretien du bourg et des hameaux.

Elagage des voies communales
A l’unanimité le Conseil municipal retient la proposition présentée par l’entreprisse EARL du Perthuis soit 5481,60 € TTC

Fondation du Patrimoine : demande d’adhésion.
Le maire rappelle au Conseil municipal l’aide technique et financière apporté par la Fondation du Patrimoine pour les travaux de restauration des fonts baptismaux.
Il informe le Conseil municipal que la Fondation du patrimoine sollicite une adhésion de la commune à la fondation. Il précise que celle-ci s’élève à 50 €.
A l’unanimité le Conseil municipal donne un avis favorable à cette adhésion.

Admission en non-valeur
Le Maire informe le Conseil municipal que Monsieur X…est redevable depuis 2007 d’une créance de 10 € et Monsieur Y… d’une créance de 379, 50 € depuis 2011. Il précise au Conseil municipal que aussi bien les services de la commune que la Trésorerie Publique ont fait, en vain, toutes les démarches nécessaires pour le recouvrement de ces dettes.
Après en avoir délibéré le Conseil municipal décide d’admettre ces créances en non-valeur.

Délégations
Le Conseil municipal désigne Monsieur Gilles Poillevey en qualité de suppléant pour représenter la commune à l’association des communes forestières et Monsieur Franck Commaille comme représentant Défense.

Informations diverses
Monsieur le Maire informe le Conseil municipal qu’il a envoyé un courrier au Syndicat Terre-Plaine Morvan pour que soit repris les travaux sur la mare du Meix pour la rendre conforme à l’usage que nous en souhaitons à savoir réserve incendie.
Il informe également le Conseil qu’un autre courrier a été expédié à la Direction Départementale du Territoire pour que soient envisagées les conditions nécessaires pour canaliser un ru de première catégorie inondant le chemin reliant le hameau de Montmardelin à la Tour gelée.

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 MAI 2014

Travaux à l’ancien presbytère
Devant l’importance des travaux à réaliser sur ce bâtiment le Maire suggère au Conseil municipal de surseoir dans l’immédiat sur les travaux de réparation de la toiture afin que le Conseil se donne le temps d’une réflexion globale sur l’usage de ce bâtiment et en conséquence sur la nature exacte et le coût estimé des travaux à réaliser.
A l’unanimité le Conseil municipal retient cette proposition, décide de faire évaluer la valeur du bâtiment par le service des Domaines, de solliciter ensuite les services d’un maître d’œuvre pour l’élaboration d’un projet et la conduite des travaux, et de procéder enfin par marché d’appel d’offre.

Evacuation des eaux pluviales
Le Conseil municipal accepte à l’unanimité les devis proposés par l’entreprise Boujeat pour la création de réseau d’évacuation d’eaux pluviales rue des Ânes soit 2 431,45 € HT .

Création d’une place de dépôt en forêt communale
Le conseil municipal, après en avoir délibéré, accepte le devis s’élevant à 10 528 € HT présenté par l’ONF pour la création d’une place de dépôt en forêt communal le long de la parcelle n° 16 et mandate le Maire pour solliciter les subventions permettant la réalisation de ces travaux.

Travaux de voirie rue des Ânes
Le maire présente au Conseil municipal les deux propositions présentées par Monsieur le technicien de la CCAVM pour le revêtement de la rue des Ânes soit enrobé après préparation de la chaussée pour 8 072,04 € HT, soit bicouche pour 3 916,49 € HT.
Après en avoir délibéré le Conseil municipal considérant la structure solide de cette rue et la faible circulation la concernant retient la proposition de bicouche.

Travaux de voirie lotissement et l’Etang
Le conseil municipal, après en avoir délibéré, retient les devis présentés par l’entreprise Boujeat pour création d’un chemin d’accès à travers le lotissement pour l’accession d’un champ par Monsieur Carré, l’entrée précédente étant condamnée suite à la réfection de la place et la création d’un fossé avec évacuation à l’Etang pour 1 324.22€.HT.

Eclairage public
Considérant l’inutilité de l’éclairage public en été et par souci d’économie le maire propose de modifier les horaires de l’éclairage public.
Le Conseil municipal à l’unanimité retient cette proposition et décide que l’éclairage public sera arrêté du 15 avril au 15 août et en service à compter de 6 h pour le reste de l’année avec extinction à 22 h.
Lors d’évènements communaux particuliers (14 juillet, fête communale…) l’éclairage public sera en fonctionnement sur le bourg.
Au terme de l’année le Conseil municipal fera le point sur le bien fondé de cette décision.

Logement de l’ancien couvent
Le conseil municipal mandat le Maire pour accepter de la part des postulants au logement le délai nécessaire de préavis pour libérer leur ancien logement, nomme une commission composée du Maire, des Adjoints et de madame Carré Karine pour l’analyse des candidatures présentées et l’attribution rapide du logement.
La commission rendra compte de sa décision au Conseil municipal suivant la date d’attribution.

Informations et questions diverses
Le Maire rend compte d’une première réunion tenue en Sous Préfecture sur le devenir des écoles dans le canton.
Il informe le conseil municipal que le plan de sauvegarde communal devra être réactualisé.
L’association « club informatique asquinois » se propose, dans le cadre de la CCAVM de donner gratuitement et sous sa responsabilité des séances ‘initiation à la maîtrise de l’outil informatique. Le Conseil municipal donne son accord.
Entretien des banquettes : Les banquettes des voies communautaires entretenues désormais par la CCAVM faisaient partie du marché passé avec l’entreprise soumissionnaire. La question devra être revue lors de la passation du prochain contrat.

VIE Associative

Festival des foins
A noter dès maintenant pour un soutien et une participation active : pour la troisième année consécutive le festival des foins aura lieu du vendredi 27 au dimanche 29 juin à Montigny sur le terrain des boulats.
Au programme :
• Vendredi 27 juin à partir de 18 h animation gratuite pour les enfants :Touk Touk Cie, spectacle soupe à la grimace, animations, manège et jeux en famille, maquillage artistique goûter offert par l’association.
• Samedi 28 juin (19 h –entrée 3 €) : The Quarks (Pop-Rock) ; Cabaret burlesque des filles de joie (Revue de Juliette Dragon –Paris), Rikkha (Sensual garage punk), Animations « En Corps plus belle » : ateliers bien-être, Steve-spectacle striptease, course de bottes de foins.
• Dimanche 29 juin (12 h –entrée/repas 20 € -entrée 5 €) Déjeuner guinguette avec l’orchestre Chrysalide. Sur réservation.

Mémoires vivantes du canton de Quarré les Tombes
L’association organise, en novembre, pour le centenaire de la guerre 14-18 une exposition sur le thème de la guerre perçue sur notre canton.
Elle est donc en recherche de tous documents (photos, objets…) qui pourraient alimenter cette exposition.
Merci de l’aide que vous pourrez lui apporter. Contact : Mairie de St Germain.

HISTOIRE DE…1914-2014. Centenaire de la grande guerre.
Notre monument aux morts

Après la guerre et la victoire de 1918, à l’exemple de la quasi-totalité des communes de France, Saint Germain tint à honorer ses enfants morts pour la patrie en élevant un monument commémorant leur sacrifice.
En l’année 1925 le conseil municipal en décide l’érection. Plusieurs emplacements furent étudiés. Finalement il fut décidé de l’édifier en
Amputant une partie du champ de foire, à l’endroit où il se trouve actuellement.
Le projet conçu et présenté par Monsieur Poitreau, architecte à Avallon, fut retenu. Le cahier des charges soumis à l’adjudication stipulait que la stèle et l’ensemble du monument serait en pierre calcaire non gélive en provenance des environs de Massangis. L’adjudicataire fut Monsieur Pagani. Les murs l’entourant furent construits par Monsieur Meunier, entrepreneur à saint Léger Vauban. L’aménagement du terre-plein, pelouse et plantations furent confiées à Monsieur Jaux, pépiniériste paysagiste à Avallon.
Au fronton de la stèle est écrit en gros caractère : « 1914-1918 ». Et au bas « Aux morts pour la France ». Aux 56 noms des victimes de cette guerre 1914-1918 gravés dans la pierre se sont ajoutés par la suite les noms des 9 victimes de la guerre 1939-1945.
La palme héraldique qui sépare les deux colonnes de noms est en mosaïque de Venise et la palme en bronze à trois branches fixée au pied du monument a été offerte par les démobilisés de la commune de retour dans leurs foyers. Elle porte gravée dans le médaillon reliant les trois branches : « Hommage des démobilisés »
Le coût du monument s’est élevé à 25 493,41 F
L’inauguration a eu lieu le 23 mai 1926. Elle donna lieu à des manifestations qui attirèrent une foule nombreuse. Tout au long de la rue, place publique comprise jusqu’à hauteur de l’école-mairie, des mâts surmontés de faisceaux et d’oriflammes empruntés à la ville d’‘Avallon étaient dressés de chaque coté et reliés entre eux par des guirlandes de fleurs, mousse et lierre confectionnés par des dames et jeunes filles de la commune.
Entre chaque mat, des genièvres décorés de fleurs avaient été plantés. Trois arcs de triomphe avaient été élevés. Un vers le bureau de poste, un autre à l’entrée de la place publique route de Quarré et le troisième à hauteur de l’école des garçons ; tous artistement construits et portant des mentions honorant les visiteurs. Toute la population, avec beaucoup d’entrain av ait participé à ces décorations.
La matinée une cérémonie religieuse à l’intention des victimes de guerre célébrée par Monsieur l’abbé Bachot, curé de la paroisse et valeureux ancien combattant fut suivie de la bénédiction du monument.
La fanfare de l’école Saint Joseph d’Avallon prêtait son concours aux diverses manifestations de la journée.
L’inauguration officielle, présidée par Monsieur Pierre-Etienne Flandin, député de l’Yonne, ancien ministre qui devint plus tard Président du Conseil eut lieu l’après midi.
Plusieurs discours éloquents furent prononcés. Un vin d’honneur servi dans les salles de classe décorées fut offert par la municipalité aux invités et assistants.
Salle de la mairie les officiels s’étaient rassemblés pour signer le procès verbal de cette historique journée.
Le registre des délibérations du Conseil Municipal servit de livre d’or. En voici le texte qui y est inscrit « Le 23 mai 1926 à 15 heures, le monument élevé par la Commune de saint germain des Champs à la mémoire de ses ‘enfants morts au champ d’honneur’ a été inauguré sous la présidence de Monsieur Pierre Etienne Flandin, député de l’Yonne, ancien ministre, en présence de Monsieur Chevallier sous préfet d’Avallon, Rostain conseiller général, Truchot et Legros conseillers d’arrondissement, Chanut maire d’Avallon, Bachelin maire de Marigny l’Eglise, Roy adjoint au maire de Chastellux, Lapertot maire d’Island, Voisenat maire de Quarré les Tombes, Devoir Médéric, Commaille Félix anciens maires, barbier Honoré président de la chambre de commerce d’Auxerre, le lieutenant de gendarmerie, Havet juge de paix, Collard, Corniault directeurs d’agence, Picq notaire, Bernard Auguste maire, Devoir Louis adjoint et tous les conseillers municipaux de St Germain des Champs.
Monsieur Bernard étant maire le monument a été conçu par Monsieur Poitreau, architecte, et exécuté par monsieur Pagani, entrepreneur.
Dont procès verbal a été dressé et signé par les membres présents. Suivent les signatures.






| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014