Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride





BULLETIN N°43 du
16 mai 2006
Nouvelle façade du foyer communal
Editorial du Maire


"Quand aurons nous le tout à l'égout? " La question nous est fréquemment posée. Mais la vraie question est " Aurons nous le tout à l'égout?"

Cette interrogation était l'objet de la réunion publique du 20 avril à laquelle vous êtes bien peu à avoir participé (15 personnes) alors que nous sommes TOUS concernés, financièrement et écologiquement.
Voici donc quelques données objectives qui vous guideront dans l'appréciation que vous pourrez porter lors de l'enquête publique.

Les objectifs :
Dans le cadre de la Loi sur l'Eau de 1992, les communes doivent se doter d'un document de zonage des techniques d'assainissement. Ce document est intégré aux documents d'urbanisme. (C'est pourquoi nous ferons une enquête publique conjointe PLU et Schéma Directeur d'Assainissement). Il permet la prise en compte des problèmes posés par l'assainissement des eaux usées et, ainsi de rationaliser le développement communal.
La Loi sur l'eau impose aux communes :
1. De définir le zonage des techniques d'assainissement (collectif, non collectif)
2. De prendre en charge les dépenses liées au collectif (investissements et fonctionnements)
3. De prendre en charge les dépenses liées au contrôle des assainissements individuels. (Lequel est obligatoire depuis le….31.12.2005!)

Choix du mode d'assainissement.
Le bureau d'études a d'abord procédé au cours de cet hiver à l'état des lieux. (Analyse du milieu physique, recensement des infrastructures, étude de faisabilité…).
Dans un second temps il a émis des propositions, évaluées financièrement, concernant le mode d'assainissement à retenir.
A noter que l'Agence de l'Eau Seine Normandie subventionne la mise en place du réseau et de la station d’épuration à hauteur de 40% et octroie un prêt à 0% sur 15 ans mais que les orientations de l'agence de l'Eau Seine Normandie "favorisent les projets ayant un impact significatif sur l'environnement. La participation financière de l'Agence est donc fortement compromise, voire, impossible, pour les projets d'assainissement collectif sans enjeux environnementaux" Ce qui est notre cas.

Sachant que nous payons actuellement le m³ aux environs de 1€, si, comme il se doit, nous reportons, le coût de l'assainissement collectif sur le prix du m³ d'eau celui-ci reviendrait à 6,62€ le m³ pour Montmardelin, 10,93€ pour Le Meix, 10,58€ pour Ruissotte, 7,90€ pour le bourg. Etc.…

Outre que cela conduit à des situations inégales selon que l'on habite ici où là, ce qui est contestable au niveau de l'équité devant un même service (à moins d'établir une augmentation moyenne pour tous) le prix du m³ d'eau a conduit à ce que votre conseil municipal suive la proposition du bureau d'étude : "La comparaison des coûts hors subventions est largement en faveur de l'assainissement autonome. Il apparaît difficile de réaliser de l'assainissement collectif sans impact significatif sur le prix de l'eau."

Nous proposerons donc l'assainissement individuel à votre réflexion à l'enquête publique. Mais, attention, pour être plus économique cette solution n'est pas financièrement indolore : Elle implique la remise aux normes de la grande majorité de nos installations sanitaires. Nous en reparlerons…
Le Maire, Michel Millet

Décisions du Conseil Municipal du 12 mai 2006


Suite à l’appel d’offre concernant la prestation d’étude pour la réalisation d’un lotissement d’habitation de 6 lot viabilisés, suivant l’avis formulé par la commission d’appel d’offres, le conseil municipal attribue le marché à Geomexpert, mieux disant, pour la somme de 14 328,08 € et mandate le maire pour signer toutes pièces nécessaires.
Le conseil municipal fixe ainsi qu’il suit le coût des nouveaux logements au foyer communal : Etage T3 : 320 €, T2 : 256 € ; Sous comble T2 : 241 €. Il attribue le logement libéré 1 bis rue des Sources et décide le remboursement de la caution au locataire précédent, après réalisation de l’état des lieux.
Il décide la cession à particuliers de divers matériels communaux : tables du foyer communal (10€ pièce), chauffe eau 200 L (100€), banc de scie électrique : 120 €.
Le conseil municipal sollicite la subvention du Conseil général au titre du programme 2006, amélioration de la voirie communale. Il décide la mise aux normes de sécurité (gaz) de la cuisine du foyer communal, accepte le devis présenté par l’entreprise Bonoron (2157,99€) et sollicite à ce titre une aide du conseil général.
Le conseil accepte la proposition de règlement de Groupama suite aux dégâts et vol commis par effraction à l’école courant 2005.
Conformément au plan d’aménagement forestier le conseil municipal demande le martelage de la parcelle 28 pour l’exercice 2007 (délivrance du taillis, vente des grosses futaies puis délivrance des houppiers)
Le maire informe le conseil municipal que, dans le cadre du renforcement du réseau électrique (route de Quarré les Tombes) le réseau sera enterré de la place de l’église à la sortie du bourg et l’éclairage public modernisé sur cette portion. Le conseil municipal autorise le maire à signer toutes pièces utiles pour cette opération.

Etat Civil

Nous déplorons le décès de :

Merlin Michel
, décédé le 9 avril 2006

Le Calvez Louis, décédé le 15 avril 2006

Robin Maurice, doyen de notre commune, ancien conseiller municipal, décédé le 10 mai 2006.

A toutes ces familles nous présentons nos sincères condoléances.


Pompiers

Afin de rendre nos pompiers encore plus réactifs au service du public, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), dans le cadre de la convention que nous avons signé, a installé une antenne sur le toit de notre mairie. Celle-ci relie les appels du SDIS ou du Centre de Secours directement aux « bip » dont nos sapeurs vont être dotés.
En outre le camion des pompiers sera prochainement doté d’une radio assurant, la liaison directe entre le véhicule et les centres d’appel (Auxerre ou Avallon.)
La participation du SDIS à la commune pour les interventions des pompiers pour l’année 2005 s’élève à 573,35 €. Au cours de cette même année (subvention et matériels divers) la commune a dépensé 1 393,28 €

Bienvenue

Bienvenue à Mademoiselle Aurélie Rignault et Monsieur Alexandre Tillier qui occuperont à compter du 1er juin le logement libéré par M. Reverchon au 1bis rue des Sources.


Subventions

Conseil général:

Une subvention de 1 575 € calculée au taux de 30% sur un montant de dépense subventionnable de 5 250 € pour financer les travaux annexes de voirie à Montmardelin.


Sécurité routière

Suite à l’accident du car de transport scolaire cet hiver, dans le cadre du SIVOM, nous avons interrogé le Conseil Général pour demander que les routes utilisées par les transports scolaires soient considérées comme prioritaires en terme de déneigement et salage.
Monsieur le Président du Conseil Général répond en date du 12 avril 2006 :
« Je comprends et partage l’émotion soulevée par l’accident du car de ramassage scolaire survenu sur la RD 10.
Je connais, comme vous, la rigueur du climat hivernal dans ce secteur particulier (souligné par nous) du Département de l’Yonne.
Par contre je ne puis accéder à votre demande de classer en priorité les circuits en question et cela pour deux raisons :
- La première, économique, au motif qu’au plan budgétaire la situation deviendrait très vite intenable.
- La seconde, technique, entraînant une réorganisation complète de la viabilité hivernale dans le Département, avec en corollaire ce que je viens d’évoquer. »
Commentaire personnel du maire de votre commune : Où sont les enfants dans tout ça ?

Travaux en cours

Foyer communal :
Les logements sont programmés pour être livrés courant août. Ils sont d’ores et déjà tous potentiellement retenus.
Voirie communale :
Les travaux sont engagés sur la route du Meix à Montmardelin, la route d’Auxon. (Programme 2005)
Les dossiers d’appel d’offre pour les routes des Boulats (VC2 reprofilage) et réfection de la rue basse à Vilaine, sont déposés.
Alimentation en eau
(de Montigny à Lautreville) Les travaux engagés progressent sans problème particulier.
Le nouveau mobilier :
Le nouveau mobilier scolaire, les tables pour le foyer communal ainsi que les bacs à fleurs pour la mairie ont été livrés.
Mare du Meix.
Nous avons déjà refusé de régler la facture des travaux réalisés sur la mare du Meix. Nous ne sommes toujours pas satisfaits de la dernière intervention de l’entreprise. Nous maintenons donc notre refus de règlement.
Tri sélectif des déchets
Les composteurs vont vous être livrés prochainement.

Fête de la musique

Avec la participation de « Quarré mi fa sol » chorale du canton de Quarré les Tombes et de ses musiciens nous célèbrerons la fête de la musique le
mardi 20 juin à partir de 19h30
dans la cour de la mairie (Foyer communal si le temps ne permet pas une fête à l’extérieur)
Comme les autres années nous souhaitons en faire un vrai moment de partage et d’amitié.
Un buffet-partage gratuit, composé des apports des participants qui le souhaitent, contribuera à cette convivialité.
Apéritif offert par la municipalité.
Vous êtes cordialement attendu !

Vie associative

Association DAIM :
(Développement des Activités Informatiques en Morvan).
Cette association cantonale, nous rappelle qu’elle organise des séances de formation à la pratique de l’informatique (Word, Excel, Internet, Photographie numérique etc.) les mardi de 14h à 16 h et jeudi de 13h30 à 17h15.
Pour tout renseignement s’adresser à la Présidente : Mme Pierrette Soeuvre ' 03.86.32.22.67
Bibliothèque :
L’association Les Arts à St Germain vous informe qu’elle inaugurera la bibliothèque le vendredi 2 juin 2006 à 18 heures, salle du 1er étage de la mairie
La bibliothèque ouvrira ensuite de 15h à 18h les samedis 10/06, 01/07, 12/08, 03/09, 07/10, 04/11 et 02/12.
Prix de l’abonnement : 5€ par an pour 2 livres par mois.
Exposition de la St Germain
Cette année, le thème retenu sera LES CHATS, l’association Les Arts à St Germain accueillera tout objet de décoration, création, broderie, ouvrage en relation avec ce thème et remercie par avance tous ceux qui participeront à la réussite de cette animation.
Renseignements au 03.86.34.02.65
PLU

Nous avons eu deux séances de travail (difficiles et parfois tendues) à la Sous-Préfecture avec les représentants départementaux de la DDE. Les exigences de l’administration, les concessions que nous sommes tenues de consentir dans le cadre de la négociation, modifient le zonage initialement prévu. Il sera important que vous vous exprimiez lors de l’enquête publique qui aura probablement lieu (conjointement avec celle concernant le schéma d’assainissement) en septembre 2006. (Les documents demeurent consultables en mairie aux heures d’ouverture du secrétariat)

Mémoire vivante

Des ours dans les Pyrénées, des loups dans les Alpes … et nous ?

Saint Germain des Champs et les ….loups !
1807, 24 janvier : Etat des loups détruits au cours de l’année dans l’arrondissement d’Avallon : Annoux, 3 ; Provency, 1 ; Saint Germain des Champs 10 (dont une portée de 9) ; Massangis, 1; total, 15.

1807, 25 septembre. Circulaire du ministre de l’intérieur : primes pour la destruction des loups.

1807. (Bulletin administratif de la Préfecture de l’Yonne, n°1, décembre. page 65) Gratification pour destruction de loups.

Et cette aventure à St Léger Vauban :
1808, 28 mars. Le maire de Saint Léger annonce au Sous préfet d’Avallon, que le nommé Antoine Fleurot, a fait rencontre entre Bonrupt et Ferrière, d’un loup qui l’a terrassé, « lui a enlevé le crâne, mangé les deux yeux, mangé le gras des jambes. Quoiqu’il en soit, lorsqu’il a été trouvé, il causait encore, car lorsqu’on lui a demandé qu’est ce qui l’avait arrangé de la sorte, il a répondu que c’était un loup… »

1811, 5 avril : Arrondissement d’Avallon. Etat des loups tués pendant le premier trimestre : 4
1811. Dossier concernant un loup abattu le 12 mai 1811, par Pierre Bierry, manouvrier à Lautreville, commune de Saint Germain des Champs. Ce loup, atteint de rage, fit dix sept victimes, dont Pierre Bierry, lui-même. (Le fait a été relaté par Pasteur, dans une communication à l’Académie des Sciences : mémoire de l’Académie des Sciences, 12 avril 1886, p.836-838)

1811, 10 juillet : Arrondissement d’Avallon. Etat des loups tués pendant le deuxième trimestre : 14

1812, 10 janvier : Arrondissement d’Avallon. Etat des loups tués pendant le quatrième trimestre 1811 : 9

1811. Dossier concernant un loup abattu le 12 mai 1811, par Pierre Bierry, manouvrier à Lautreville, commune de Saint Germain des Champs. Ce loup, atteint de rage, fit dix sept victimes, dont Pierre Bierry, lui-même. (Le fait a été relaté par Pasteur, dans une communication à l’Académie des Sciences : mémoire de l’Académie des Sciences, 12 avril 1886, p.836-838)
(Extrait de : L’Yonne au XIX ème siècle. Par Heni Forestier)
Merci à Monsieur Botte qui nous a communiqué ces notes.

Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014