Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride





BULLETIN N°31 du 05 janvier 2005
Remise du camion aux pompiers
Editorial du Maire

Bonne et heureuse année 2005 !

Que cette nouvelle année 2005 soit une année de joie.
Mon vœu premier pour chacune et chacun d’entre vous sera celui d’une bonne santé. Tout le reste par surcroît !
Pour notre collectivité cette année sera ce que nous en ferons.

Certes nous ne maîtrisons pas tous les évènements, des paramètres nous échappent. Néanmoins la volonté de travailler ensemble au développement de notre commune sera plus forte que les impondérables. Nous sommes tous profondément attachés à notre village ; tous soucieux de son amélioration, de développer son sens de l’accueil. De nombreux projets en cours verront le jour en 2005. Ils ont besoin, nous avons besoin, de la participation active de chacune et de chacun.

Que 2005 soit une année solidarité au service de notre commune.
Le Maire : Michel Millet

Décisions du Conseil Municipal du 14 décembre 2004

Le maire informe le conseil municipal que 7 communes sur 9 ont voté l'adoption des statuts de communauté de communes mais que le conseil municipal de Saint Léger Vauban a voté contre cette adoption tandis que celui de Quarré les Tombes ne s'est pas encore prononcé. Le maire regrette cette situation et déclare qu'en l'occurrence chacun devra assumer ses responsabilités en ce qui concerne les freins apportés au développement du territoire concerné par le projet de communauté de communes.
Le conseil municipal se prononce à l'unanimité pour l'adoption de la proposition d'assurance statutaire présentée par la SMALC. Mieux disante elle présente des garanties identiques aux autres propositions.
Le conseil municipal reconduit le principe d'abonnement au CLAS en 2005 pour les enfants de la commune, les enfants dont les parents ont une résidence secondaire et les petits enfants en vacances chez les grands parents (18 € par enfant).
Le conseil municipal reconduit en 2005 les subventions ordinaires accordées en 2004 auxquelles il ajoute une subvention à JALMALV (accompagnement en fin de vie). Il renouvelle pour l'année civile 2005 le contrat de travail de la personne chargée de la surveillance des enfants avant et après la classe.
Le conseil municipal arrête le programme de voirie 2005 : une portion du CV1 entre le Meix et Montmardelin, le CV 11 (route d'Auxon), le curage de fossé rue de l'Etang. Le CV5 (route des Boulats) est reporté en 2006.
Le conseil municipal autorise le maire à signer les demandes de permis de construire pour les 3 logements au foyer communal prévus dans le cadre de 'cœur de village'.

Subventions
Subventions reçues :
942 € du Conseil Général pour la réfection de portes et fenêtres isolantes en mairie.
1 925 € du Conseil Régional représentant 50 % de la subvention accordée pour l'éclairage de la rue des ânes. (Le solde sera versé à l'issue de la réalisation des 5 logements prévus dans l'accord cadre cœur de village.
Subventions annoncées :
3 819 € du Conseil Général pour la réfection du mur du cimetière (devis de 12 730 €).
Schéma directeur d'assainissement :
Notre dossier a été reconnu complet et avalisé par le comité (parc du Morvan et Bassin Seine Normandie). Les travaux de l'étude commenceront début 2005.

Présentation des vœux
Le maire et le conseil municipal vous invitent pour la présentation des vœux qui aura lieu le samedi 15 janvier 2005 à 18h30 à la mairie.

Etat Civil
Naissance :
Nous déplorons le décès de
Nous accueillons avec plaisir la naissance de Quentin, Georges, Marcel Delisle, né le 15 novembre.
Félicitations aux parents.

Pompiers
Intervention du maire le 11 novembre 04 à l'occasion de la remise du camion aux pompiers :
Le 24 août 1891 un arrêté préfectoral porte organisation du Centre de Première Intervention de la commune de Saint Germain des Champs.
Mais la présence de pompiers volontaires sur notre commune est antérieure.

Ainsi, lors d'une séance de conseil municipal du 17 novembre 1872, l'assemblée "a l'honneur de représenter à Monsieur le Préfet que la Commune de Saint Germain, éprouvée par plusieurs incendies a reconnu la nécessité d'une pompe, que pour faire face à cette dépense elle a du recourir à l'emprunt, qu'en raison de l'épuisement de sa caisse elle a du se restreindre au strict nécessaire et remettre, bien à regret, à plus tard l'habillement des pompiers.

Le conseil, encouragé par le succès de plusieurs communes voisines pour le même objet vient très humblement solliciter un secours de Monsieur le Préfet, le priant de vouloir bien prendre en considération l'impossibilité dans laquelle se trouve la commune de faire face à l'habillement d'une compagnie de pompiers à l'organisation de laquelle ce motif peut être un obstacle. "

L'histoire, ici, s'écrit en continu.

132 ans plus tard, presque jour pour jour, nous manifestons le même attachement à la présence de notre Corps de Sapeurs pompiers et le même souci de lui fournir les moyens d'intervention nécessaires.

Le conseil municipal en effet a voulu d'une part que notre CPI puisse remplir efficacement sa mission de service public en le dotant des équipements nécessaires : l'habillement normalisé, l'achat de ce camion porteur d'eau, l'acquisition de matériels indispensables en sont la trace ; d'autre part le pérenniser et le voir conforter dans ses missions. La signature en cours de la convention entre le SDISS 89, la Préfecture et notre collectivité en est la marque.

Le conseil municipal le fait volontiers parce que, en plus de la simple nécessité d'un tel effort pour garantir la sécurité des biens et des personnes, il sait aussi que notre CPI est composé de sapeurs dévoués, qui ont entrepris un véritable effort de formation pour être sans cesse plus performants. Je veux, au nom de notre commune à la fois les remercier chaleureusement et les inviter à poursuivre dans cette direction.

J'associe dans ces remerciements le centre de secours d'Avallon et celui de Quarré les Tombes pour l'aide, le conseil, l'incitation à la collaboration qu'ils manifestent

Je souhaite que la convention signée soit l'engagement d'une collaboration concrète et structurée.

Tout n'est pas terminé.

Nous sommes à un moment d'une histoire qui se poursuit.
Confronté dans l'immédiat au problème de garage, je remercie vivement madame Guyard, de Marigny l'Eglise, pour le service provisoire qu'elle nous rend.
Mais nous devons réfléchir à une solution dotant le corps des pompiers et les services de la commune de bâtiments indispensables.

Du matériel devra encore être acquis dans les années à venir pour parfaire l'équipement. La formation professionnelle des sapeurs est un éternel recommencement.
Rien n'est jamais terminé.

Mais je suis persuadé que, tous animés par le souci du bien public, nous saurons avancer ensemble pour le meilleur service de tous.

Félicitations à Jean-Philippe Ferrey qui a été promu sapeur de 1ère classe à cette occasion ainsi qu'au chef de corps, Etienne Fèvre nommé caporal-chef lors de la Sainte Barbe du 5 décembre.


Vie Associative
 
L'association "LES ARTS A ST. GERMAIN"
Organise du 26 février au 5 mars, une exposition de grande qualité sur l'art et l'artisanat de pays situés AUX FRONTIERES DE L'HIMALAYA (Népal - Inde du Nord - Tibet).

Cette exposition permettra aux adultes et aux scolaires de faire un merveilleux voyage au travers de vidéos, musiques, oeuvres d'art et objets réalisés dans ces trois pays.

Exposition à la Mairie de St Germain des Champs.
Dossier pédagogique disponible pour les enseignants.
Renseignements au 03 86 34 02 65.

Mémoires Vivantes

Lorsque vous demandez un alignement pour délimiter une propriété nous nous référons à un document n'existant qu'à un seul exemplaire dont chaque mairie est détentrice : le plan d'alignement. Registre fait main, de confection remarquable, malheureusement marqué par l'affront des ans puisqu'il date de 1861. (Napoléon III)

Le plan d'alignement communal porte la mention suivante : Vu et approuvé conformément à notre (suit un morceau manquant) en date de ce jour, le présent plan d'alignement comprenant quinze feuilles de détail. Auxerre le 21 octobre 1861. Le Maître des requêtes. Préfet de l'Yonne.
Une délibération du conseil municipal en avait décidé la création le 22 mai 1859 :
L'an mil huit cent cinquante neuf, le dimanche 22 mai, le conseil municipal de la commune de Saint Germain des Champs assemblé en session légale.
Présents : Messieurs Bachelin, Barbier Coignot, Devoir, Dizien, Gaudin adjoint, Gaudin Edme, Gaudin François, Gaudin Germain, Lairaudat, Lefoult et Houdaille maire.

Vu l'article 52 de la loi du 16 septembre 1809 concernant le plan d'alignement

Vu l'article 30 de la loi du 18 juillet 1839

Vu la circulaire préfectorale en date du 13 décembre 1856 portant mise en demeure de voter les fonds nécessaires pour la confection du plan d'alignement de la commune
Adopte la mesure proposée et vote, pour faire face à la dépense qui doit en résulter une somme de deux cent quinze francs qui sera inscrite au budget supplémentaire de 1859. Suivent les signatures. "
Le conseil municipal a décidé de faire procéder à la restauration de ce document.

Schéma directeur d'assainissement :

Notre dossier a été reconnu complet et avalisé par le comité (parc du Morvan et Bassin Seine Normandie). Les travaux de l'étude commenceront début 2005.



Réponse de monsieur le Maire au Chef du corps des pompiers

Lire l'article du Caporal-chef du C.P.I de Saint-Germain-des-Champs.

"Le beurre, l'argent du beurre et la fille de la crémière?"

La polémique qui semble vouloir être entretenue, quant au coût des interventions est totalement stérile.

La signature de la convention avec le SDIS implique l'application légale de cette décision (cf. bulletin n° 30).

Cette décision signifie aussi que les sapeurs pompiers, volontaires, disponibles et dont la compétence n'est mise en cause par personne ne doivent être dérangés que pour les causes valables mettant en cause la sécurité des biens et des personnes.

Le reste est à la charge des personnes qui font appel avec plus ou moins de discernement.

Le bénéfice de cette convention concerne d'abord et essentiellement le CPI qui se voit pérenniser, doter de moyens qu'ils n'avaient pas à ce jour (grâce à l'effort de la commune donc de chacun des contribuables). Les anciens sapeurs seront enfin reconnus et bénéficieront de l'indemnité de vétérance (légère retraite) dossier dont je m'occupe dès le début 2006.

Quant aux retombées positives pour les collectivités : les interventions des pompiers sont remboursées aux communes par le SDIS.

Comme pour tout ce qui concerne la vie communale vous serez informés de "cette manne" à mettre en parallèle avec les investissements consentis par la commune au CPI (6 935,37 € en 2002, 9 552,78 en 2 004), soit 108 155,17 francs

Les frais de fonctionnement et la subvention communale versée au CPI.

Si derrière cela la vraie crainte était celle d'être moins bien accueilli en fin d'année lors du passage des calendriers ce serait à la fois méconnaître la reconnaissance et la générosité de nos concitoyens.

En tout état de cause, comme je l'ai déjà dit aux sapeurs pompiers lors du repas de la Ste Barbe où cette question a déjà été abordée…

Maire, j'assume pleinement les décisions du conseil municipal.

 

Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014