Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride




Bulletin Municipal
Jeudi 25 mars:
Démonstration de désherbage thermique pour les Mairies du sud de l'Yonne en partenariat avec Butagaz et Servet-Duchemin
BULLETIN N°26 du 29 MARS 2004
Editorial du Maire

Un budget maîtrisé

Dans sa séance du 29 mars 2004 le conseil municipal a adopté à l’unanimité le compte administratif 2003.

Celui-ci porte la marque d’une situation saine de notre commune. Excédent des années antérieures et restes à réaliser compris, au terme de l’année 2003 nous nous trouvons avec un solde positif de 319 617,48 €. Les dépenses de fonctionnement de 2003 s’élèvent à 152 256,84 € alors que les recettes totalisent 228 168,65 € soit un bonus de 75 911,81 €. Quant à la section d’investissement les dépenses s’établissent à 219 368,15 €.

Notre ferme volonté de développement de la commune et la connaissance des investissements à prévoir pour les années à venir, ne nous conduisent pas néanmoins à laisser filer le budget. Aussi avons-nous proposé au vote du conseil municipal un budget qui, tenant compte de la réalité du vécu 2 003, devrait contribuer à maîtriser encore mieux les dépenses courantes. Les dépenses de fonctionnement prévues s’élèvent à 348 482 € contre 392 080 € en 2003. Par contre, l’avenir de la commune se situant dans notre capacité à investir nous prévoyons 520 295 € en dépenses comme en recettes en section d’investissement.

Des projets 2004

Outre les dépenses de fonctionnement nécessaires en ce qui concerne, par exemple, l’entretien de la voirie et la conservation en bon état du patrimoine communal, le conseil municipal a voté le programme de travaux suivants :
• Réfection de fenêtres et portes dans les bâtiments communaux 3 757 €
• Travaux de voierie sur le chemin des Chagnies 48 557 €
• Achat de matériel (bétonnière) 1 143 €
• Évacuation d’eaux pluviales 21 860 €
• Aménagement des mares du Meix et de Montmardelin 19 362 €
• Étude pour le schéma d’assainissement 24 123 €
• Intervention sur les feux du Crescent 5 320 €
• Réfection d’éclairage public 27 338 €
• Achat du véhicule défense incendie 4 960 €
• Aménagement de l’ancien ossuaire 2 080 €
• Aménagement du cimetière 9218 €
et bien sûr, la maison de la rue des Sources (226 961 €) subventionnée à 50%.

… dans ce contexte, pourquoi recourir à un emprunt ?


Le conseil municipal a autorisé le maire à recourir à un emprunt de 90 000 € pour financer les travaux de réfection des logements à la rue des Sources. Les raisons sont doubles. D’une part nous ne voulons pas que la réalisation de ces travaux importants, utiles au développement démographique de notre commune et à l’embellissement de la place du bourg, handicapent les investissements, actuels et futurs, par ailleurs nécessaires. D’autre part le taux de l’emprunt est actuellement si intéressant qu’il ne nous a pas paru nécessaire de nous priver de cette facilité. Nous avons négocié avec le Crédit Local un emprunt sur 15 ans à 3,50 %. Le montant de l’échéance trimestrielle s’élèvera à 1 953,55 € et nous estimons à 2 250 € le revenu trimestriel des loyers des deux logements de la rue des Sources.

Avec vous nous continuerons ainsi à gérer le présent et l’avenir de notre commune.
Le Maire : Michel Millet

Décisions du Conseil Municipal du 29 mars 2004

Le conseil municipal vote à l'unanimité le compte administratif 2003 présenté par le maire et adopte les propositions de budget 2004 par 7 voix pour et 2 abstentions. Il adopte à l'unanimité le budget annexe " bois-forêt "

Par 7 voix pour et 2 abstentions le conseil municipal mandate le maire pour souscrire, au taux de 3,50 % sur 15 ans, un emprunt de 90 000 € auprès de DEXIA CREDIT LOCAL dans le cadre de la création de deux logements rue des Sources.

Par 7 voix pour et 2 abstentions le conseil municipal, après avoir entendu le rapport de la commission d'appel d'offres, accepte le marché des 8 soumissionnaires retenus par la dite commission pour les travaux d'aménagement de deux logements rue des Sources.

A l'unanimité le conseil municipal mandate le maire pour solliciter, dans le cadre des travaux retenus au budget 2004, les subventions tant auprès du Conseil Général que du Conseil Régional. ( Réfection du chemin des Chagnies, évacuation d'eaux pluviales à Lingoult, Chézelles et Vilaine, travaux de menuiserie au bâtiment de mairie, aménagement de l'ancien ossuaire, aménagement paysager des mares du Meix et de Montmardelin

Le conseil municipal décide d'inscrire en investissement le transport du camion de défense incendie ainsi que les fournitures et travaux de remise en état.

Le conseil décide de la sortie de l'inventaire de matériel obsolète et mandate enfin le maire pour signer une convention avec le SIERA pour le renforcement électrique au poste Bois Gauvin et l'enfouissement des réseaux dans cette partie du bourg.

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE DEUX LOGEMENTS RUE DES SOURCES

Travaux Entreprise
Coût HTVA
Estimation Architecte
Couverture Précy
21 702
23 415
Maçonnerie Cordeiro
58 167
59 850
Menuiserie Delage
20 583
50 400
Electricité Paupy
5 643
6 772
Platrerie Martin
14 577
15 225
Chauffage-Sanitaire Vincent
21 075
16 065
Carrelage-Faïence Robert
5 093
4 830
Peinture-Sols Chiavazza
12 388
9 660
 

 
TOTAL
159 228
186 217
       
Travaux
L’entretien de la voirie a été confié à l’entreprise Lemoine de Domecy sur Cure.
La réfection du chemin des Chagnies sera réalisée par l’entreprise Voizenet de Saulieu
C’est l’entreprise Touraine qui assurera l’entretien du bourg et des hameaux ainsi que l’aménagement paysager des mares, de l’ancien ossuaire et du parking du foyer communal.

Mare du Meix
Nous ne sommes pas satisfait du résultat du travail à la mare du Meix. Nous avons demandé un rendez-vous sur place au Président du Syndicat des eaux et à Monsieur l’Ingénieur Conseil de la DDA pour que les corrections nécessaires soient apportées.

Schéma directeur d’assainissement et Plan Local d’Urbanisme.
Les études sont en cours. Courant 2004 vous aurez à vous exprimer dans le cadre des deux enquêtes publiques sur ces deux dossiers.

Intense activité à Montmardelin
Le week-end, une intense activité mécanique a lieu depuis 3 semaines autour du camion de notre C.P.I. (dans la cour de ferme de Etienne et Noël fèvre).
Nos pompiers se relaient par équipe de 3 pour la remise à neuf de leur véhicule, comprenant révision mécanique, ponçage de la de carrosserie et peinture avant la présentation officielle du matériel.
Vie Associative

Les arts à Saint Germain organisent pour vous :
Le jeudi 20 mai : Découverte du Morvan et de ses traditions. A partir de 18 h au foyer communal une veillée mangement animée par la Compagnie du Globe. Spectacle en 2 parties suivi d’un dîner pour découvrir contes, comédies et repas morvandiau. 40 € par personne. Réservation au 03.86.34.02.65 jusqu’au 10mai.
Semaine du 7 au 12 juin : exposition- vente des tableaux de Roger Delautre au foyer communal. Ce peintre présente des toiles consacrées à nos plus jolis sites et villages du Morvan (Notamment plusieurs tableaux sur notre commune). Une sensibilité toute particulière qui met en valeur notre si belle région.
21 juin : fête de la musique dans la cour de la mairie. Buffet-partage composé de l’apport de tous les bénévoles. Apéritif offert par la commune.
Fin juin : Fête de l’épouvantail. Créez votre épouvantail, exposez le devant votre maison ou dans votre jardin. Un jury sélectionnera les plus originaux qui seront exposés pour le 14 juillet dans la cour de la mairie. Inscrivez vous en mairie.
Etat Civil

Décès :
Nous déplorons le décès de Madame Elisabeth Dizien, survenu le 27 mars 2004. Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille.
Mémoires Vivantes de Quarré les Tombes

Suite à de nombreuses commandes l’association recommence une réédition du livre «L’histoire de Saint Germain des Champs» de l’Abbé Tissier. Si vous êtes intéressé vous pouvez passer commande soit à la mairie soit auprès de Mme Jacqueline Maïssa.
Réaction au premier bal qui a eu lieu à Saint Germain.
Dans un article de presse (date inconnue) paru dans la revue d’Avallon N°99-129ème année du journal on lit
"Une mise au point"
Nous avons reçu la mise au point suivante.
Monsieur le Gérant,
Je viens de lire dans votre journal sous le titre : Saint Germain des Champs : Une joyeuse Sainte Barbe, un article qui me semble plutôt une attaque contre moi qu’un compte rendu fidèle de la fête annoncée. Je ne veux pas m’amuser à réfuter toutes les inexactitudes que contient ce récit. Les habitants de Saint Germain des Champs connaissent mieux l’affaire que votre correspondant. Mais je dois, pour vos nombreux lecteurs en dehors de la commune réfuter deux calomnies qui me visent directement.
A la Messe je n’ai point jeté l’anathème contre les pompiers du pays comme le prétend votre reporter. Il n’a qu’à interroger les 300 personnes qui assistaient à la messe de l’Adoration Perpétuelle y compris l’épouse du Lieutenant et celles d’autres pompiers et toutes pourront lui certifier que je me suis borné à démontrer qu’au soir de la fête de l’Adoration Perpétuelle, vu le but de cette solennité et les sentiments qu’elle doit inspirer à des âmes chrétiennes je ne voyais pas la jeunesse s’en aller, au sortir de l’église, prêter son concours pour innover dans le pays les bals, genre de divertissement qui n’a jamais existé ici.
Aux Vêpres j’aurais, toujours selon votre correspondant, exposé aux filles de Chapelle les dangers de telles fréquentations. Ces paroles sont un mensonge. Qu’il interroge les jeunes filles présentes aux Vêpres ! Si elles veulent être loyales, elles lui diront que je ne leur ai rien dit de cela. Du reste les pompiers sont tous de très honnêtes gens, plusieurs pères de familles et catholiques pratiquants, avec qui j’ai toujours eu les meilleures relations. Me prêter un tel langage est vouloir me faire passer pour un calomniateur, contre quoi je proteste.
Ceci dit pour rétablir la vérité.
A la fin de son article, l’assistant m’engage à rester indulgent et me rappelle le précepte du Créateur : « Aimez vous les uns les autres »
Il n’est donc pas du pays, autrement il saurait que je n’ai pas attendu sa leçon pour pratiquer tous les devoirs qu’implique ce précepte et que, depuis quinze ans que je suis ici, je crois m’être montré indulgent et bon pour mes paroissiens. Qu’il interroge seulement les pompiers eux-mêmes et la plupart pourront lui dire, non pour ma gloire mais pour son édification, qu’ils m’ont toujours trouvé à leur entière disposition le jour et la nuit pour les secours de l’âme comme pour les soins du corps.
Abbé Bachot
Curé de Saint Germain des Champs. »

Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014