Hameaux

Météo
Ephéméride







Bulletin Municipal N° 124 - juillet 2021
 

Le mot du maire...
Reprenons le fil régulier de nos bulletins, tout en veillant à ne pas en publier plus que nécessaire afin de limiter la consommation de papier. Les actes du Conseil Municipal sont par ailleurs publiés sur les tableaux d’affichage.
Nous allons enfin pouvoir recommencer à parler d’autre chose que de crise sanitaire, même s’il nous faut rester humbles devant tout ce que nous ignorons encore de cette pandémie.
Pour autant, ne restons pas repliés sur nous-mêmes. Soyons prudents, l’épidémie continue d’avoir des soubresauts même si globalement la situation s’améliore.
Les associations de Saint Germain s’activent pour que nous puissions retrouver le plaisir d’être ensemble, les projets ressortent des tiroirs, sous le couvert des prescriptions sanitaires, comme il se doit!
Serge Nasselevitch

Editorial

QUESTIONNAIRE MOBILITÉ DES CITOYENS
Deux agents de la Communauté de Communes AVALLON-VÉZELAY-MORVAN seront mobilisés, dans les jours à venir, afin d’interroger les citoyens sur leurs modes de déplacement.
Un questionnaire permettra de mettre en évidence les enjeux existants et de définir les propositions pour répondre aux besoins et effectuer des déplacements de manière plus économique et écologique.
Cette étude est menée par la Commission "Aménagement de l'espace et Transition écologique".

Pôle Rénovation Conseils de l’Avallonnais
Ce service du Pays Avallonnais est là pour vous aider de A à Z dans votre projet de rénovation BBC (Bâtiment Basse Consommation). L’accompagnement peut porter sur l’aspect financier et administratif avec la constitution d’un plan de financement personnalisé et optimisé.
Il peut également porter sur l’aspect technique grâce à la réalisation d’un audit énergétique et à une aide au suivi de chantier. De plus, ces prestations peuvent, selon les critères de revenus, être prises en charge à 100%, dans la limite de 3300€ !
Le service peut également répondre à vos questions, sur les thèmes de la rénovation énergétique, les éco-gestes, l’inconfort lié à la chaleur ou l’humidité ou même les énergies renouvelables de l’habitat.
Tel : 03 86 18 02 70 (mardi : 9h30-12h et 14h-17h; jeudi :14h-18h30) - 10 rue Pasteur - 89200 Avallon

Etat civil
Le Carnet Rose
Signe des temps ? Changement d’époque ? En tout cas trois mariages et un Pacte Civil de Solidarité (PACS) sur la commune ont eu et auront lieu entre les mois de mai et août. La vie reprend ses droits !
Des aînés nous ont quittés
- LEGOT Aline décédée le 03/02/2021
- MILLOT Mariette décédée le 11/02/2021
- DUVAL Jean décédé le 25/02/2021
- LEGROS Robert décédé le 25/03/2021
- MÉAUX Françoise décédée le 04/05/2021
- CARRÉ Gisèle décédée le 13/06/2021
Bien que les contraintes sanitaires n’aient pas permis de rassemblement comme vous l’auriez souhaité, vous avez été nombreux à honorer par la pensée la mémoire des personnes disparues. Leurs familles vous en sont reconnaissantes.

TRAVAUX ET PROJETS COMMUNAUX TONTE ET ENTRETIEN DES ACCOTEMENTS
Vous vous êtes étonnés de voir l’herbe pousser sur les accotements et certains nous en ont même fait le reproche. Sans nous chercher d’excuse, rappelons que le calendrier des tontes avait été établi en fonction de l’expérience des années précédentes qui étaient plus sèches. Or, nous avons cumulé cette année deux évènements imprévisibles majeurs. D’abord l’accident qui a immobilisé Noël Touraine et la pousse soudaine de la végétation sous l’effet des pluies abondantes. L’herbe n’envahissant pas que Saint Germain, toutes les communes du secteur étaient confrontées au même problème. Face à la situation, Noël Touraine a réussi à intervenir malgré le handicap de sa blessure. Nous pouvons lui en être reconnaissants. Merci également à toutes les personnes qui ont spontanément tondu devant chez elles.

ENTRETIEN DES ROUTES, CHEMINS ET FOSSÉS
Avant de procéder à la réfection du revêtement, il faut veiller à l’assainissement des voiries, l’eau est leur ennemie,
Nous avons fait établir des devis sur les secteurs de Lingoult, Montigny, le route du stade. Les montants sont élevés et nécessitent une planification sur au moins deux ans en commençant par ce qui se dégrade le plus vite. Des dérasements ont déjà été programmés en juillet, nous définirons les autres priorités dans le courant du mois.

MUR DE SOUTÈNEMENT DU CIMETIÈRE
Nous allons procéder aux travaux de consolidation du mur de soutènement du cimetière que nous avons été obligés d’étayer.
Le coût avoisine 30.000€ et nous avons sollicité une aide financière de l’État au titre de la sécurité publique puisque nous sommes en bordure de la route départementale 75. Cette dépense était inattendue. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons
pas différer les travaux, le risque d’aggravation rapide étant important en raison d’un phénomène dont l’importance est grandissante en France. Il s’agit du Retrait- Gonflement des sols Argileux dont vous trouverez l’explication en dernière page.

TRAVAUX SUR L’ÉGLISE
Nous prévoyons un début de chantier à l’automne. Nous n’avons pu obtenir d’amélioration de l’aide financière de l’État, aussi la commune devra-t-elle faire face à une dépense importante dont nous vous donnerons le détail ultérieurement.
Il est une obligation que d’entretenir le patrimoine bâti.

TRAVAUX DANS LES LOGEMENTS COMMUNAUX
L’Ancienne Poste, rue d’Avallon :
Le Syndicat Départemental d’Energies de l’Yonne (SDEY) est venu à notre demande expertiser cette maison. Il a jugé qu’elle méritait d’être réhabilitée et nous a préconisé les travaux à réaliser. Elle continuera d’apporter une ressource à la commune (loyers) et conservera une valeur normale dans le patrimoine bâti de la commune.
Néanmoins, les travaux à réaliser ne pouvant être absorbés en une seule fois par le budget, ils seront réalisés par étape, en partie par l’Agent Communal qui a déjà commencé en ôtant les enduits intérieurs des murs pour les assainir.
Logement à l’étage supérieur du Foyer Communal :
Le précédent locataire l’a quitté à fin mai, le nouveau arrivera le 15 juillet. Dominique Vernay, agent communal, aidé d’Emmanuel Duché a procédé aux réparations nous incombant de cet agréable petit appartement avec ses poutres apparentes. Pose par endroits de toile de verre et mise en peinture, remplacement de la cabine de douche qui s’abîmait et fuyait, remplacement des convecteurs électriques anciens par des panneaux radiants plus économes en énergie, remise en état de la
ventilation mécanique, ajustement de la porte d’entrée qui frottait sur le sol, remplacement du limiteur de pression
d’eau, peinture de la salle de bains. Le loyer de ce joli 2 pièces est actuellement de 284€26.
Second logement au 1er étage du Foyer communal Il se libérera courant août. Nous procéderons à la publication des annonces et ferons aussitôt l’entretien nécessaire de manière à ce qu’il puisse être à nouveau occupé après l’été.
L’appartement au 1er étage de la mairie est à nouveau occupé.

LA VIE DES ASSOCIATIONS MANIFESTATIONS
- Fête de la Saint-Germain les 24 et 25 juillet
- Festival des Foins
La neuvième édition a ouvert la saison avec succès les 2 et 3 juillet derniers, malgré la pluie qui a freiné la fréquentation du samedi. L’organisation sympathique et chaleureuse en fait un moment toujours convivial à partager en famille ou entre amis, sans craindre les débordements et excès que l’on peut voir ailleurs.
- Fête du 14 Juillet
Avec l’association de l’église, nous l’avons repoussé d’un mois par précaution. Le Cochon à la Broche, le
Feu d’Artifice, la Retraite aux Flambeaux des enfants, le Bal des Pompiers se dérouleront donc le vendredi 13 août autour du Foyer Communal.
- Tour Auto OPTIC 2000
Après plusieurs reports successifs, dus aux conditions sanitaires, l’épreuve sportive du Tour Auto se déroulera sur la commune le mardi 31 août. Elle passera par Le Meix, Vaupitre, Vilaine, Lautreville. Un courrier complémentaire préviendra individuellement les riverains. Rappelons que le Tour Auto Optic 2000 rassemble environ 250 voitures de sport prestigieuses dites « de collection » que l’on n’a jamais, ou presque, l’occasion de voir sur les routes et encore moins toutes à la fois.
Certaines sont rarissimes et valent une petite fortune. Saluons leurs propriétaires qui osent leur faire prendre la route pour le plus grand plaisir des amateurs !
Attention toutefois à ce que les heureux spectateurs respectent strictement les consignes de sécurité des organisateurs.
Un accident par imprudence peut vite arrivé et avoir des conséquences graves, comme cela s’est produit au début du Tour de France par la faute d’une spectatrice inconsciente brandissant une pancarte devant les coureurs....

QUELQUES MOTS SUR NOS POMPIERS
Nous en parlerons plus en détail dans notre prochaine édition, à la fois pour que vous connaissiez mieux les missions de ce Centre de Première Intervention communal, mais aussi pour celles et ceux qui souhaiteraient consacrer une partie de leur temps au service des autres. Le CPI leur montrera qu’ils pourraient concrètement le faire dans un cadre organisé au sein d’une équipe dynamique, solidaire et structurée.

VIE COMMUNALE - INFORMATIONS
Le phénomène de retrait - gonflement des sols argileux
Source : https://www.georisques.gouv.fr/articles-risques/lephenomene-
de-retrait-gonflement-des-sols-argileux
Description :
Les sols argileux possèdent la propriété de voir leur consistance se modifier en fonction de leur teneur en eau.
Ainsi, en contexte humide, un sol argileux se présente comme souple et malléable, tandis que ce même sol desséché devient dur et cassant. Des variations de volume plus ou moins conséquentes, en fonction de la structure du sol et des minéraux en présence, accompagnent ces modifications de consistance. Lorsque la teneur en eau augmente dans un sol argileux, on assiste à une augmentation du volume de ce sol, on parle alors de « gonflement des argiles ».
Au contraire, une baisse de la teneur en eau provoquera un phénomène inverse de rétractation ou « retrait des argiles ».
Conditions d'apparition :
Les phénomènes climatiques exceptionnels sont le principal facteur de déclenchement du retrait-gonflement des sols argileux. En effet, l'amplitude des variations de volume d'un sol argileux « gonflant » augmente en fonction de la teneur en eau du sol. Ainsi, la succession d'une période fortement arrosée et d'une période de déficit pluviométrique constitue un facteur de déclenchement majeur.
En climat tempéré, les épisodes de sécheresse, caractérisés par des températures élevées, un déficit pluviométrique et une très forte évapotranspiration, ont pour répercussion immédiate d’assécher les sols argileux et donc de provoquer un phénomène de retrait provoquant des dégâts plus ou moins sérieux sur les bâtiments.
Travaux d'aménagement :
Certains travaux d'aménagement peuvent également favoriser l'apparition du phénomène de retraitgonflement des argiles :
• bouleversement des conditions naturelles d'évaporation (par exemple, les actions de drainage du sol d’un terrain, de pompage, de plantations, d’imperméabilisation des sols) ;
• perturbation de l’état hydrique du sous-sol (par exemple, une fuite, voire la rupture d’un réseau enterré ou une infiltration d’eaux pluviales) ;
• aggravation de la dessication du sous-sol (par exemple, des sources de chaleur près d’un mur pour les nouvelles constructions de maisons individuelles, afin de réduire les taux de sinistralité sur les constructions neuves).
? Impact du changement climatique :
En tant que risque naturel d'origine climatique, le phénomène de retrait-gonflement des argiles est directement influencé par les effets du changement climatique.
Les travaux récents menés dans ce domaine indiquent que la fréquence et l'intensité des vagues de chaleur et des sécheresses vont inévitablement augmenter au cours du siècle sur le territoire français. Les simulations du projet ClimSec mené par Météo France pour caractériser l'impact du changement climatique sur la ressource en eau et l'humidité des sols, mettent ainsi en évidence :
• l'accroissement de la probabilité de sécheresse agricole au cours du premier tiers du siècle ;
• l'apparition de sécheresses inhabituelles en termes d’intensité ou d’expansion spatiale au milieu du siècle et de nouvelles régions touchées (zones montagneuses en particulier) ;
• des sécheresses du sol extrêmes (par comparaison au climat actuel) sur la majeure partie du territoire métropolitain à la fin du siècle : un été sur trois, voire un été sur deux, serait au moins aussi chaud que l’été 2003 en métropole.

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2020