Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride









Inauguration chaufferie bois - Discours du Maire
 
Madame la Vice-Présidente du Conseil Régional
Monsieur le Vice-Président du Conseil Général,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs

Notre chaudière fonctionnant au fuel avait 30 ans , âge mûr pour un humain, âge de toutes les fragilités pour une chaudière. Elle donnait donc des signes certains de fatigue. Nous gratifiait de temps à autres de quelques pannes. Il fallait songer à son remplacement

Le conseil municipal a réfléchi, avec l’aide des techniciens du Parc du Morvan que je remercie, au mode de chauffage à retenir : continuer avec l’énergie fossile ou passer à l’énergie bois.
Nous avons, à la majorité, opté pour l’utilisation de la filière bois.

Pourquoi ?

Les raisons sont autant économiques qu’écologiques.
D’une part les préoccupations grandissantes pour le stockage de CO² pour lutter contre le réchauffement climatique ne sont pas étrangères à la décision
D’autre part, notre territoire morvandiau présente un véritable potentiel de développement de bois énergie. On se situe dans un circuit court. Le bois transformé est consommé sur le territoire où il a été produit gommant ainsi des frais de transport. D’où un impact environnemental réduit. Il n’est pas d’ailleurs interdit de réfléchir, pour l’avenir, à l’opportunité ou non, de fabriquer et stocker sur places les plaquettes que nous utilisons. La commune possède la ressource.

Les raisons économiques sont aussi importantes pour un budget communal qui se doit, dans tous les cas, mais plus particulièrement dans le contexte économique présent, d’être géré avec une prudence audacieuse.
Certes il s’agit d’un investissement important puisqu’il s’élève à 117 300 € HT. Cette somme a, il est vrai, été cause de discussion et parfois d’incompréhension. « Dépense déraisonnable pour notre commune ! Projet financièrement inadapté à nos ressources ! » etc.
Grâce aux aides cumulés du Conseil Régional et de l’ADEME que je remercie chaleureusement les restes à charge pour la commune s’élèvent à 24 700 €. Dans le cas du remplacement par une chaudière fuel ils auraient été de 21 000 € auxquels il aurait fallu ajouter, la mise aux normes sécurité incendie du local chaufferie et le remplacement de la cuve à fuel poreuse et sans double paroi.
D’accord disent nos sceptiques, mais ces subventions ce sont nos impôts. On pouvait faire l’économie de leurs dépenses !
A court terme l’argument peut s’entendre bien que je craigne que le refus d’investir ne conduise, à terme, à la récession qui aggraverait d’autant la situation économique..
A moyen et long terme cette dépense est rapidement absorbée : le kWh produit par bois déchiqueté revient à 2,22 ctes d’euro alors que le kWh produit par le fioul domestique revient à 7,10 € soit près de trois fois plus cher. En outre le coût de l’énergie fossile ne cesse d’augmenter, nous le vivons actuellement, et la situation internationale n’est pas un élément rassurant pour l’avenir du coût de ce carburant

Au delà de cette réalisation communale nous voulons faire passer le message que ce qui est réalisé en terme d’investissement économique et écologique au niveau d’une collectivité peut l’être aussi par des particuliers et le tout sans nuire à la forêt morvandelle. C’est pourquoi à la fois nous vous invitons à prendre attentivement connaissance de l’exposition sur la forêt morvandelle gracieusement mise à disposition par le Parc Naturel Régional du Morvan et à échanger avec les professionnels qui ont favorablement répondu à notre invitation de présenter les produits.

Si nous avons réalisé ces travaux au niveau de notre collectivité c’est parce que nous avons été aidé pour ce faire. Je me permets d’émettre le vœu que, pour favoriser aux particuliers l’accès à ces investissements coûteux, générateurs à terme d’économie les aides nécessaires soient maintenues ou développés. S’il est des niches fiscales à débusquer, celle concernant le crédit d’impôt pour favoriser les économies d’énergie me semblent ne pas devoir en faire partie.

Pour conclure, renouvelant nos remerciements communaux au Conseil Régional et à l’ADEME (dont j’excuse l’absence)je veux aussi adresser un merci particulier au cabinet d’études CSI et à son personnel avec qui nous avons conduit ce dossier en parfaite intelligence et aux 4 chefs d’entreprises et ouvriers qui ont travaillé à cette réalisation sans oublier notre secrétaire de mairie qui gère avec compétence ce dossier.

Je vous remercie de votre attention.




| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014