Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride









Voeux 2011 - Mot du Maire
 
Permettez moi de commencer cette présentation des vœux pour l’année nouvelle par une anecdote qui, de mon point de vue, doit donner sens à notre rencontre : Lors du traditionnel repas des aînés, Delphine, et je l’en remercie, a pris l’initiative de photographier chacune et chacun des participants .Elle en a réalisé un poster lequel sera distribué aux aînés ayant pris part au repas. J’ai affiché ce poster dans le bureau du Maire. Il est, pour moi, le symbole de ce que la gestion d’une commune, par delà les soucis de gestion financière, d’investissement, de travaux, de projection dans l’avenir, de questions administratives et autres… c’est d’abord et avant tout une communauté de personnes dont notre responsabilité d’élus au Conseil municipal est de faciliter l’existence, les relations et améliorer le cadre de vie.

Nous vivons une communauté villageoise sereine. Les tensions, lorsqu’elles se présentent, sont généralement traitées dans la rencontre et le dialogue. Aussi, au-delà de mon premier souhait évident d’une bonne santé pour chacune et chacun d’entre nous tout au long de cette année 2011, mon vœu principal pour notre commune est que, intégrant comme une richesse nos différences légitimes, nous continuions de construire cette communauté humaine respectueuse de l’Autre considéré comme un égal et non comme un inconnu, un étranger, un adversaire potentiel ou un opposant aux besoins de chacun.

A cet égard je veux remercier celles et ceux, élus, associatifs, anonymes qui participent à la qualité de vie de notre commune. Et je souhaite faire une mention particulière pour les élus du CCAS, que j’appelle les veilleurs, et qui dans chacun de nos hameaux sont attentifs aux besoins des personnes âgées, handicapées ou à mobilité réduite. Signe discret et essentiel de cette attention à porter à autrui.

Je ne saurais évoquer l’année passée sans avoir une pensée particulière pour tous ceux qui nous ont quittés au long de 2010. Notre collectivité a été particulièrement marquée cette année en perdant 19 de ses membres, résidents principaux ou secondaires. C’est démographiquement important pour une commune de 400 habitants. C’est surtout de la peine pour les familles touchées. Tous ensemble nous leur transmettons ici notre sympathie et amitié.

Les travaux d’amélioration et d’investissement conduits en 2010, comme ceux qui le seront en 2011, ont été marqués par l’austérité contrainte par les choix de politique publique. Celles-ci conduisent à une diminution régulière des ressources dont peuvent disposer les collectivités pour leurs investissements : diminution des aides de l’Etat, des conseils généraux et régionaux eux mêmes contraints par l’absence de recettes. Le tout fortement aggravé par un climat collectif de pessimisme latent. Sans prétendre jouer les experts économistes je pense que cette vision porte en germe des désagréments pour l’avenir. En effet les investissements des collectivités locales sont générateurs d’emploi pour les entreprises et donc génèrent du pouvoir d’achat, et de ressources à moyen et long terme.

Néanmoins si cette situation implique pour nous une gestion toujours plus rigoureuse elle ne signifie ni stagnation ni résignation.

Ainsi 2010 a vu la réalisation ou la mise en chantier des travaux suivants :
Des interventions sur l’église au niveau des vitraux, des portes rénovées, de l’assainissement par rapport à l’humidité. L’église fait partie de notre patrimoine communale, nous poursuivrons donc les travaux entrepris.
Le lotissement des Faulotes doit voir surgir une nouvelle maison dont le permis de construire est accordé. Nous sommes dans l’attente de la signature pour l’achat du terrain.
La cour de notre foyer communal totalement rénovée a pris un heureux coup de jeunesse et favorise déjà une meilleure accessibilité. Dans le même temps la sécurité routière a été améliorée aux abords de la mairie.
Les travaux de voirie en cette année 2010 ont porté sur la modernisation des voies de Chézelles.
Nous avons poursuivi la réflexion sur la création de la chaufferie bois en mairie-école. Nous savons que notre chaudière actuelle arrive en fin de course et donne des signes évidents de faiblesse. Nous savons également que l’installation d’une chaufferie bois est un investissement plus lourd que celle d’une chaufferie fuel. Mais d’une part nous avons obtenu l’accord d’un taux de subvention à 80% du conseil régional.(contre 25% pour une chaufferie fuel), d’autre part, le coût du combustible, gaz ou fuel, ne cessant de croître nous sommes persuadés qu’à moyen terme nous aurons un retour sur investissement en passant à la plaquette bois. Enfin il faut adopter une cohérence entre le discours sur la nécessaire protection de la nature, le recours aux énergies renouvelables et la pratique communale. Nous attendrons le résultat des consultations que nous lancerons prochainement avec notre cabinet d’études et le Conseil municipal aura à se déterminer définitivement.
Nous avons eu des soucis à la rentrée scolaire concernant la pérennité de notre école et sommes intervenus pour défendre notre dossier. Tant que la carte scolaire 2011 n’est pas arrêtée nous ne pouvons affirmer aucune certitude. Disons néanmoins que, tout en restant mobilisés et vigilants, il semble que le risque s’éloigne.

2011 nous verra également poursuivre les travaux d’aménagement du cimetière. Nous ne sommes pas satisfaits des travaux réalisés en 2010 sur le Monument du Souvenir. L’entreprise le sait. Elle doit se remettre à l’ouvrage.
Pour répondre à une demande qui se fait de plus en plus pressante le Conseil municipal dans sa prochaine réunion aura à décider de l’aménagement d’un espace cinéraire constitué d’un columbarium et d’un jardin du souvenir.
Nous entreprendrons en 2011 les travaux d’accessibilité au foyer communal programmés sur 2010. Nous demanderons à ce que ces travaux soient inscrits dans le cadre de l’opération 200 villages conduite par le Conseil général afin de bénéficier de l’opportunité d’une subvention à hauteur de 50%.
Depuis deux ans nous sommes engagés dans la réflexion sur une modernisation et cohérence de la signalétique touristique et artisanale au niveau du Pays Avallonnais. 2011 devrait voir l’aboutissement concret de cette étude sur notre commune
Les fortes pluies d’hiver ont révélé sur Montmardelin des problèmes d’évacuation des eaux pluviales qui ont causé quelques dégâts. La dépense n’était pas prévue. Nous devrons toutefois y remédier tout en sachant que ces travaux ne sont plus subventionnés par le Conseil Général.
Enfin, bien que les ressources budgétaires à ce niveau soient inversement proportionnelles aux besoins recensés et aux dégâts que nous découvrirons à la sortie de l’hiver nous devons entreprendre des travaux sur notre voirie communale : le gros chantier concernera la rue des Sources, puis la réfection de la traversée de Lautreville qui n’a jamais été reprise depuis la pose de la canalisation d’eau potable et des travaux sur Vilaine. La rue basse de Vilaine qui demande une reprise totale sera consolidée cette année et refaite en 2012.
Nous avons abordé courant 2011 le projet d’un aménagement de la zone humide à l’entrée du bourg en contrebas du lotissement. Le projet est toujours d’actualité. Le Parc du Morvan contacté est toujours disposé à mettre gracieusement à notre disposition, courant printemps 2011, un étudiant stagiaire qui aura pour mission de mener une étude au terme de laquelle des propositions nous seront faites d’aménagement de cette zone et d’autres zones utiles de notre commune.
Pour terminer, avant de vous inviter traditionnellement au partage de la galette républicaine (dans le respect des convictions et symboles de chacun) je voudrais vous lancer un double appel à participation. .
Dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine communal le Conseil municipal a projeté de travailler à la restauration de l’abri pour voyageurs indigents auprès du Monument aux Morts. Nous souhaitons en faire une activité collective et conviviale. Nous attendons l’inscription des bonnes volontés. D’autre part dans le cadre d’une action de transmission des savoirs, notamment de l’art du pléchage, sous l’égide du Parc Naturel du Morvan et en lien avec l’association Mémoires vivantes nous travaillerons le samedi 12 mars au pléchage de la haie mitoyenne de la cour du foyer communal. Là aussi les bonnes volontés, expérimentés ou apprentis, sont bienvenues.

Maintenant je vous invite au partage du verre de l’amitié.






| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014